Actualités

02.07.2019

La BAS rejoint «Shareholders for Change»

La Banque Alternative Suisse devient membre de «Shareholders for Change». Ce réseau d'investisseurs institutionnels pratique une politique d'engagement en faveur de plus de durabilité dans l'économie.

La Banque Alternative Suisse rejoint Shareholders for Change (SFC). Ce réseau, constitué d'investisseurs institutionnels, s'engage en faveur d'une économie mondiale qui répond aux objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies. Les 11 membres de SFC, qui totalisent plus de 27 milliards de francs d'actifs sous gestion, ont également pour but de promouvoir la durabilité sur les marchés financiers. 

Parler d'une seule voix

Pour atteindre ses objectifs, SFC s'appuie sur une approche dite « d'engagement ». Ses membres font usage des possibilités dont ils disposent en tant que détenteurs d'actions et d'obligations pour entrer en dialogue avec les entreprises financées. Ils participent aux assemblées générales et s'y représentent mutuellement, ou questionnent directement les conseils d'administration et directions générales. SFC se concentre sur trois sujets principaux : les droits des travailleurs et les droits humains, la responsabilité fiscale des entreprises et l'équité fiscale, ainsi que le changement climatique. En réunissant leurs voix, les membres se font plus facilement entendre. 

Pousser les entreprises à changer

« En adhérant à SFC nous voulons faire évoluer les entreprises dans lesquelles notre banque ou d'autres membres ont investi », explique Michael Diaz, responsable du secteur placement et membre de la direction générale de la BAS. Seule, la BAS pourrait difficilement y parvenir. Pour Michael Diaz, l'échange d'expérience représente un autre avantage d'être membre de SFC : « Nous pouvons expliquer notre démarche et nos principes de durabilité aux autres participants et profitons en contrepartie de leur savoir en matière d'engagement. »

Communiqué de presse (pdf)

Informations supplémentaires et demandes d’entrevue

Bruno Bisang, porte-parole
Tél. 062 206 16 80, courriel