Actualités

14.12.2015

Mettre en contact des migrant-e-s et des familles d’accueil

Le Réseau évangélique suisse souhaite engager une personne spécialisée afin de faciliter l’accueil des réfugié-e-s chez des particuliers. Le montant du salaire fait l’objet d’une collecte sur 100-days.net. La BAS soutient le projet avec mille francs.

Plus de 500 familles et couples en Suisse sont prêts à accueillir des demandeuses et demandeurs d’asile à leur domicile. Mais cette bonne volonté peine à se concrétiser, ne serait-ce que parce qu’il manque des spécialistes pour faire le lien entre les familles et couples intéressés ainsi que les personnes migrantes. Le Réseau évangélique suisse (RES) collecte donc des fonds sur 100-days.net pour engager une travailleuse sociale ou un travailleur social à temps partiel, qui assumera précisément ce genre de missions. Elle ou il soutiendra le travail des organisations actives dans ce domaine. Le financement participatif a déjà permis d’obtenir plus de 62’000 francs. La BAS fait un don de 1’000 francs.

Bâtir des ponts entre les cultures

Cette année, on attend environ 30’000 réfugiées et réfugiés en Suisse. La possibilité d’un hébergement chez des particuliers peut soulager le système de l’asile et faciliter l’intégration. Voilà pourquoi la BAS participe au projet du RES. Comme le résume Barbara Félix, responsable marketing et communication de la BAS, « créer des ponts entre les cultures est bien plus fructueux que de parquer les gens dans des centres d’accueil éloignés, où la vie quotidienne est morose parce qu’il n’y a presque rien à faire ». Dans le contexte de la crise migratoire, la Banque a également fait don de 15’000 francs à Terre des Hommes Lausanne. L’organisation d’entraide soutient ainsi des enfants en exil dans les Balkans et en Hongrie. La moitié de la somme provient du personnel de la BAS et l’autre de la Banque elle-même.

Réaliser des projets porteurs de sens

En 2016 aussi, la BAS soutient chaque mois, avec une somme de 1’000 francs, un projet particulièrement écologique et social présenté par la plateforme 100-days-net. Un jury de quatre personnes issues de la plateforme de financement participatif et de la BAS sélectionne le projet. La BAS vise ainsi à promouvoir des idées originales et utiles.

Plus d'informations

Soutenir le projet sur 100-days.net: www.100-days.net/de/projekt/wohnungen-fuer-fluechtlinge/