Actualités

30.11.2016

Coopérative Basimilch – Du lait sur abonnement

On peut s’abonner à tout, même au lait, grâce à la coopérative Basimilch à Dietikon. Les quelque nonante abonnées et abonnés reçoivent une fois par semaine du lait et des produits laitiers de la ferme bio «im Basi». La coopérative vend actuellement environ la moitié de son lait sur abonnement, mais elle espère à terme distribuer l’entier de sa production de cette manière. Pour y arriver, elle doit doubler le nombre d’abonné-e-s et préfinancer la production de fromage. La coopérative recherche actuellement un financement de 20'000 francs via la plateforme 100-days.net. La BAS soutient le projet avec 1000 francs.

Basimilch est une coopérative qui réunit des personnes vivant en ville et des paysannes et paysans. Elle transforme de manière artisanale le lait biologique en produits laitiers qu’elle distribue chaque semaine aux personnes ayant souscrit un abonnement. Fondée au début 2016, la coopérative permet aux paysannes et paysans de se libérer des contingences du marché et de planifier leur travail de façon plus appropriée. Le projet vise aussi à tisser des liens entre la population urbaine et les personnes exploitant la ferme, ainsi qu’avec les animaux.

L’abonnement du lait

Le système est simple: pour s’abonner il faut impérativement devenir membre de la coopérative. L’abonné-e souscrit des parts sociales d’une valeur de 300 francs par quatre litres de lait. Chacun-e peut également prendre part aux décisions et faire valoir son avis. Chaque abonnement de quatre litres de lait implique deux demi-journées de travail bénévole, fort appréciées des sociétaires, qui permet de mieux connaître les gens et les animaux vivant à la ferme. Les produits sont livrés dans huit dépôts différents où les abonné-e-s peuvent venir les chercher. Le but est de doubler en 2017 le nombre d’abonné-e-s pour atteindre les cent quatre-vingt.

La ferme  

La ferme bio «im Basi» à Dietikon est exploitée par Anita Triaca et Fabian Brandenberger et compte entre 22 et 25 vaches à cornes. Le couple et leurs employé-e-s produisent sur place un grand choix de produits laitiers ; des fromages à pâte molle ou dure, divers types de yoghourts et de sérés. Environ la moitié du lait de la ferme est vendue avec les abonnements, alors que le reste est cédé à bas prix à l’industrie. C’est la raison pour laquelle la coopérative veut, à l’avenir, transformer tout le lait en produits destinés aux abonné-e-s. Pour arriver à fournir une clientèle plus nombreuse, elle doit toutefois augmenter nettement sa production de fromage et c’est pour cela qu’elle cherche un préfinancement de 20'000 francs sur 100-days.net.

La BAS soutient le projet avec 1000 francs. En 2016, elle sélectionne chaque mois un projet particulièrement écologique et social présenté sur la plateforme de crowdfunding 100-days-net. Ce projet de coopérative permet aux productrices et producteurs de vendre leur lait à un bon prix et il crée des liens entre la ville et la campagne.

 

plus d'information:

Soutenir le projet sur 100-days.net: http://www.100-days.net/de/projekt/kaese-fuer-eine-schoene-welt