Actualités

27.02.2017

Le rapport de l’organe du contrôle d’éthique est maintenant en ligne

Comment la BAS encourage-t-elle et renforce-t-elle la gestion économique responsable dans un environnement de marché concurrentiel?

La BAS ne souhaite pas uniquement financer des projets sociaux et écologiques, mais elle aimerait faciliter avec son action une économie globalement plus responsable. Cela sous-entend que les autres banques ne financent pas de tels projets, soit parce qu’elles n’y gagnent pas d’argent, soit parce que les risques sont trop importants. La BAS quant à elle peut financer ces projets car ses clientes et clients acceptent d’être moins bien rémunérés sur leurs dépôts qu’auprès des banques traditionnelles. Tel est le principe du modèle d’affaires de la BAS. Toutefois, depuis que la crise financière de 2008 a déclenché une période de taux à bas niveau, sa marge de manoeuvre s’est sensiblement rétrécie: la «mécano BAS» ne fonctionne plus. Le rapport d’éthique traite des limites de la mission de la BAS et comment elle peut, dans ces circonstances, néanmoins réaliser un impact positif. Il conclut qu’elle y arrive – en particulier en agissant comme modèle et comme référence.

Indication relative au rapport d’éthique

Le Rapport figure sur Internet sous www.abs.ch/berichte, en allemand seulement. Durant les onze dernières années, le Dr. Ulrich Thielemann, directeur du MeM  (institut berlinois pour l’éthique des affaires), assumait le mandat d’organe de contrôle d’éthique de la BAS. Son mandat se termine à l’assemblée générale 2017. Le conseil d’administration et le personnel de la BAS le remercie pour sa collaboration constructive et enrichissante.