Actualités

04.05.2017

Renouveau dans les organes de surveillance de la Banque Alternative Suisse

Vendredi 28 avril 2017, les actionnaires de la Banque Alternative Suisse SA (BAS) ont élu deux nouveaux membres au conseil d’administration. Ils ont en outre repourvu l’organe de contrôle d’éthique.

Avec Braida Gregis et Gerhard Andrey, deux personnes aux compétences variées rejoignent le conseil d’administration (CA) de la banque. Anita Wymann, présidente du CA se réjouit de ces renforts: « Avec nos nouvelle et nouveau collègues, nous acquérons de nombreuses connaissances dans les domaines de l’agriculture durable, du développement organisationnel et de la numérisation. Un complément idéal pour le conseil d’administration, appelé à relever de nombreux défis.»

Dorothea Baur, 41 ans, s’est vu confier le contrôle d’éthique. Elle a étudié la gestion d’entreprise et les relations internationales. Elle a soutenu, à l’Université de Saint-Gall, une thèse sur les partenariats entre firmes et ONG. Dorothea Baur accompagne des sociétés et des fondations dans des projets relevant de la responsabilité sociétale des entreprises dans les chaînes de valeur et le développement durable. La BAS est la seule banque à disposer d’un organe de contrôle qui examine ses activités sans concession: « Ma mission consiste à dire si la BAS respecte ses valeurs et si celles-ci sont compatibles avec les intérêts de ses parties prenantes », explique Mme Baur.

Braida Gregis, 35 ans, est collaboratrice scientifique à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL), à Zollikofen (BE). Elle y dirige des projets de recherche appliquée. Ses sujets de prédilection sont la production de lait et de viande, la culture fourragère et le développement durable. Titulaire d’un diplôme fédéral d’agricultrice, elle travaille dans un élevage laitier bio à Unterseen (BE). Grâce à ses engagements dans différentes organisations comme l’Association pour le développement de la culture fourragère (ADCF), elle apporte un vaste réseau au conseil d’administration. « Avec mes connaissances, mon expérience et mes contacts, je peux contribuer à faire progresser la BAS dans le domaine de l’agriculture durable », se réjouit Braida Gregis.

Gerhard Andrey, 41 ans, est menuisier de métier et ingénieur du bois ETS. Après ses études postgrade en informatique, il a suivi des cours de chef de mêlée (scrum master) et expert en holacratie. En tant que cofondateur et associé de Liip SA, il applique les méthodes de mise en œuvre souple de projets et d’auto-organisation à l’échelle d’une entreprise. Il est vice-président du parti Les Verts Suisse et membre du comité directeur de l’association CH Open (groupe suisse indépendant en faveur des systèmes ouverts). Le Fribourgeois résume ainsi son engagement: « Je souhaite apporter mon expérience d’entrepreneur, en particulier dans les domaines de la numérisation et du développement organisationnel. Le profil de la BAS est nécessaire d’un point de vue social, et il m’intéresse aussi personnellement au plus haut point. »

Félicitations à ces trois personnes et bienvenue à la BAS. Nous leur souhaitons plein succès dans leurs nouvelles activités au sein des organes de surveillance de la Banque Alternative Suisse SA.

Les décisions principales