Actualités

24.07.2017

Champignons urbains bâlois

Local, durable et délicieux ! Il est question de champignons cultivés sur du marc de café récupéré auprès de restaurateurs et de trois Bâlois, amateurs de champignons et soucieux de durabilité. Pour professionnaliser leur myciculture, ils recherchent 45'000 francs via la plateforme 100-days.net. La BAS soutient le projet avec 1000 francs.

Des champignons sur du marc de café

A Bâle, le secteur de la restauration jette chaque année des centaines de tonnes de marc de café. Ce gaspillage a donné des idées à trois Bâlois, amateurs de champignons. Suite à un appel en 2015 du réseau «Urban Agriculture» de Bâle, le groupe a élaboré un concept pour cultiver leur premiers champignons sur un substrat de marc de café dans leurs caves. L'idée a mué en entreprise. Jusqu'à présent, elle a transformé plus d'une tonne de marc en 100 kilogrammes de champignons.

100% durable - de la culture au transport

Les initiateurs misent sur la durabilité. Non seulement en recyclant et revalorisant le marc de café et les récipients alimentaires en plastique, mais aussi en les récoltant auprès des restaurateurs avec des cargo-bikes. Les livraisons de champignons se font également à vélo. Les déchets résiduels de production sont revalorisés en compost ou engrais. L'objectif visé est une production zéro déchet.

L'étape supplémentaire envisagée par les trois Bâlois est un stand de marché en Ville. Les champignons seront ainsi vendus directement aux consommatrices et consommateurs quelques heures à peine après leur récolte. Augmenter la production et améliorer les processus font aussi partie de leurs projets. La somme recherchée sur la plateforme 100-days.net est de 45'000 francs.

La BAS soutient le projet avec un don de 1000 francs. En 2017, elle sélectionne chaque mois un projet particulièrement écologique et social présenté sur la plateforme de crowdfunding 100-days-net. Le concept de champignons urbains est exemplaire pour notre secteur d'encouragement «Agriculture durable».

Plus d'information:

Davantage d'informations sur le projet sur 100-days.net.