Actualités

03.07.2018

La BAS soutient le projet «Sommerschule Kosovo 2018» l'école d'été

L'école d'été (Sommerschule) Kosovo 2018 a pour but de diversifier les activités durant les longues vacances scolaires estivales et de favoriser des amitiés interethniques. La Banque Alternative Suisse soutient ce projet de paix avec 1'000 francs. «Sommerschule Kosovo 2018»

Trois mois de vacances scolaires - le rêve de toute écolière et écolier. Alors qu'en Suisse cela reste de du domaine de la fiction, pour les enfants de la région de Vushtrri (nord-est du Kosovo) c'est une réalité. Malheureusement, l'argent manque dans beaucoup de familles, ne serait-ce que pour payer une entrée à la piscine. L'été est perçu comme étant interminable et passer son temps devient un vrai défi. Avec l'aide d'un grand nombre de volontaires du monde entier, le chef de projet Naim Murati propose aux enfants de Vushtrri des activités grâce à son école d'été.  

Point fort de l'année  

Durant trois semaines une équipe internationale organise l'école d'été dans le bâtiment scolaire - pour beaucoup d'enfants le point fort de l'année.  Le programme est varié et inclut notamment d'apprendre des danses ou des chansons, de créer des tableaux avec des peintures à l'eau, de jouer au football ou de monter des pièces de théâtre qui seront présentées lors de la journée de clôture. Les enfants se découvrent des talents et concluent des nouvelles amitiés. Elles et ils font la connaissance de garçons serbes et de filles roms des villages voisins et se rendent compte qu'elles et ils ne sont pas si différents, qu'elles et ils savent aussi bricoler, jouer au foot et être sympa.  

Avenir incertain  

Même si l'école d'été s'en sort avec peu de moyens financiers, tout n'est pas gratuit : il faut acheter du matériel de bricolage, faire le plein d'essence du "Peace Mobile" et procurer logis et repas aux bénévoles. Etant donné qu'un sponsor de longue date a retiré son soutien, l'ensemble du projet va vers un avenir incertain. Pour organiser l'école d'été 2018, le projet cherche 3'000 francs via la plateforme 100-days.net. La BAS booste chaque mois avec une somme de 1000 francs un projet écologique et social particulièrement intéressant présenté par la plateforme 100-days.net. Un jury indépendant procède au choix.

Davantage d'informations

Davantage d’informations sur le projet sur 100-days.net.