Actualités

29.08.2018

La BAS booste le projet «Vision Luxusüberschuss»

L'association «Grassrooted Zurich» lutte contre le gaspillage alimentaire. La BAS soutient le projet avec 1'000 francs.

En Suisse, environ 60 pour cent des récoltes de fruits et de légumes finissent comme déchets, alimentent des installations de biogaz, voire ne sont tout simplement pas récoltés. Alors qu'ils sont qualitativement parfaits, il suffit que la carotte ou la tomate ne réponde pas aux exigences de formes habituelles pour qu'elle n'arrive jamais jusqu'au rayonnage d'un commerce.

Lutte active contre le gaspillage alimentaire

Grassrooted Zurich s'est fixé pour but concret de réduire ce «gaspillage de luxe». L'association va chercher directement auprès des fermes les fruits et légumes non conformes pour les vendre à travers des campagnes ciblées aux consommatrices et consommateurs. « Notre vision est que l'intégralité de la production d'une région soit consommée localement », explique Dominik Waser, un des initiateurs du projet.  

Mettre les excédents sur le marché

Afin d'augmenter la quantité de fruits et légumes récupérée et mise sur le marché, la jeune association Grasrooted a besoin d'équipements et d'infrastructures supplémentaires pour transporter davantage de récoltes, les stocker et les revendre. Grâce à cette campagne de crowdfunding, les initiatrices et initiateurs pourront acquérir un véhicule de transport et équiper une chambre froide.

Nouveau stand à la gare centrale de Zurich

L'association zurichoise a déjà mis en place des filières afin que les produits alimentaires parviennent rapidement aux consommatrices et consommateurs. Outre les actions de ventes décentralisées, Grasrooted occupe, depuis août 2018, deux fois par semaine un stand à la gare centrale de Zurich.  

Sur la même longueur d'onde que la BAS 

En s'engageant en faveur d'une consommation responsable, le projet répond à un des objectifs clés de la BAS. Son jury a été séduit par ce projet à la fois pionnier et concret de lutte contre le gaspillage alimentaire. Grasrooted agit au plan local, mais son action de sensibilisation va bien au-delà de la région et propose des solutions concrètes.  

La campagne de crowdfunding vise à réunir 38'000 francs. La BAS participe au projet en le soutenant avec 1'000 francs. La BAS booste chaque mois avec une somme de 1'000 francs un projet écologique et social particulièrement intéressant présenté par la plateforme 100-days.net. Un jury indépendant procède au choix. 

Davantage d’informations sur le projet sur 100-days.net (en allemand).