Actualités

29.08.2019

1'000 francs pour l'alimentation durable

La BAS soutient un projet innovant d’alimentation saine et durable avec un boost extraordinaire de 1'000 francs.

Une offre culinaire novatrice a vu le jour en août dernier, à Zoug : le « Kraftmarkt ». Il associe élégamment un restaurant, un magasin bio ainsi qu’une plateforme d’échange de connaissances et d’expériences. L’écrin du Kraftmarkt est le « Freiruum », nouveau projet polyvalent d’utilisation intermédiaire sur une friche industrielle à Zoug.

Tout sous le même toit

La cuisine du Kraftmarkt est un peu plus grande que celle d’un ménage classique et les plans de cuisson se trouvent dans les tables. Le tout est en outre intégré au magasin bio. Comme le dit Stephan Würth, initiateur du Kraftmarkt, « on mange directement chez le cuisinier dans sa cuisine. » La cuisinière ou le cuisinier s'approvisionne en aliments dans le magasin, lequel vend beaucoup de marchandises non emballées et cherche à inspirer une alimentation saine et durable. « Pour nous, les légumes sont les vedettes et la viande n’est que garniture. Nous proposons des plats régionaux modernes, de saison, sains et savoureux. »

L’échange de connaissances et d’expériences a autant d’importance que l’offre culinaire. Il y a des cours de cuisine et l’espace peut être loué par des groupes. On peut également participer à des ateliers et conférences, avec des blogueuses ou blogueurs culinaires, influenceuses ou influenceurs ainsi que des personnes issues des métiers de bouche, de la médecine ou de la politique. L’objectif à long terme est de créer des lieux similaires dans tout le pays. « La Suisse doit devenir une nation cuisinière, un modèle pour les autres nations » : voilà la vision ambitieuse de l’exploitant du Kraftmarkt.

Secteur d’encouragement « modèles d’affaires durables »

Le modèle d’affaires du Kraftmarkt a convaincu le jury de la BAS. Dans le cadre de son secteur d’encouragement « modèles d’affaires durables », la banque soutient des entreprises et initiatives qui ont un impact particulièrement positif sur la société, grâce à des idées commerciales innovantes. Par exemple, en s’engageant pour une consommation durable et consciente – comme le fait le Kraftmarkt – ou en renforçant l’économie et la communauté à l’échelon local. La BAS est heureuse de donner un boost extraordinaire de 1'000 francs Kraftmarkt et elle lui souhaite un bon démarrage.

 

Informations supplémentaires sur le projet sur la site de Crowdify (en allemand)