Actualités

17.03.2021

Chiffres 2020 : Une 30e année réussie pour la Banque Alternative Suisse

La Banque Alternative Suisse SA a réalisé un bon résultat au cours de son 30e exercice. Durant l'année 2020, marquée par le corona, elle a dégagé un bénéfice de 0,57 million de francs suisses et a augmenté tant les avoirs de la clientèle que les prêts octroyés. 41'577 clientes et clients font confiance à la banque et soutiennent son modèle d'affaires à vocation sociale et écologique. Il s'agit à nouveau d'une augmentation significative par rapport à l'année précédente.

Illustration: artischock.net

La Banque Alternative Suisse (BAS) peut se féliciter d'un exercice 2020 réussi. La banque à vocation sociale et écologique compte désormais 41'577 clientes et clients. Cela représente 3'151 personnes de plus que l'année précédente. Les avoirs de la clientèle ont augmenté de 12,1 pour cent pour atteindre 1,894 milliard de francs. En conséquence, le total du bilan a progressé de 11,7 pour cent et atteint 2,144 milliards de francs. Les actifs sous gestion ont crû de 10,0 pour cent à 2,42 milliards de francs. Le nombre d'actionnaires a grimpé de 6,6 pour cent à 8'160 et les fonds propres se sont renforcés de 10,0 pour cent à 234  millions de francs. « Notre modèle d'affaires fondé sur des valeurs éthiques trouve un écho auprès d'un grand nombre de personnes. J'en suis très heureuse », déclare Anita Wymann, présidente du conseil d'administration de la BAS.

86 pour cent des crédits sont bons pour la société et l'environnement -
151 prêts Covid

Les prêts s'élevaient à 1,529 milliard de francs suisses à la fin de l'année. Il s'agit d'une hausse de 2,6 pour cent. Environ 86 pour cent des prêts octroyés par la BAS l'ont été à des entreprises et projets qui créent une valeur ajoutée sociale ou environnementale répondant ainsi aux critères d'encouragement de la banque - notamment sous la forme de logements abordables, d'énergies renouvelables ou d'agriculture biologique. Les 14 pour cent restants sont allés à des entreprises et projets qui répondent aux exigences minimales de la banque en ne violant aucun de ses critères d'exclusion : Ainsi, ils n'ont rien à voir avec l'industrie de l'armement, ne violent pas les droits humains et ne contribuent pas au mitage du territoire.  

En 2020, la BAS a par ailleurs alloué 151 prêts Covid à sa clientèle. « Nous sommes fiers d'avoir réussi à mettre en place cette nouvelle forme de crédit en l'espace de quelques jours afin de répondre aux besoins de notre clientèle d'entreprises et de pouvoir les accompagner rapidement et aisément dans cette période difficile », déclare Nicole Bardet, coresponsable du secteur Financement et membre de la direction générale de la BAS.  

Croissance réjouissante du secteur Placement

Le secteur Placement a enregistré une croissance significative en 2020 : « 130 millions de francs suisses de volume de placement, c'est le montant qui nous a été nouvellement confié dans le cadre du conseil en placement l'année dernière », déclare Michael Diaz, responsable du secteur Placement et membre de la direction générale de la BAS : « Sur ce montant, 20 millions sont dus au fonds de placement de la BAS. La confiance qui nous est accordée nous incite à investir de manière responsable, fidèle à notre devise 'Le label, c'est nous'. »

Réseau international de banques fondées sur des valeurs éthique et distinctions

En 2020, la BAS a renforcé son réseau international. Elle participe désormais à hauteur de  8,9 millions de francs suisses a six établissements financiers responsables, alors que l'année précédente, ses participations s'élevaient à 6 millions de francs dans cinq institutions. En tant que membre fondateur de la Global Alliance for Banking on Values, le réseau international regroupant 65 institutions financières et 16 partenaires stratégiques qui s'orientent vers des valeurs éthiques, la BAS a été l'hôte de sa conférence annuelle. L'année dernière, la BAS a également été la première banque à remporter le « Swiss Ethics Award » du Swiss Excellence Forum et elle a été l'une des cinq institutions financières à recevoir un score de 6 dans l' « Examen final de la place financière suisse » réalisé par le mouvement de la Grève du climat. 

> télécharger le rapport de gestion 2020 

Informations supplémentaires et demandes d’entretien

Katrin Pilling, service médias
Tél. 062 206 16 64
Courriel : medias(at)bas.ch

medias(at)bas.ch

Images mises à disposition

L'équipe de la direction générale de la BAS, de gauche à droite : 
Tanja Reuter, Etienne Bonvin, Nicole Bardet, Michael Diaz, Melanie Gajowski         

Photo : Ruben Hollinger

Image en haute résolution 

Anita Wymann, présidente du conseil d'administration de la BAS
Photo : Jean-Christophe Dupasquier

Image en haute résolution

 La BAS : écologique, sociale et transparente depuis plus de 30 ans

Fondée en 1990, la Banque Alternative Suisse SA (BAS) appartient à plus de 8’100 actionnaires. Elle gère des fonds pour 2,4 milliards de francs et compte plus de 41’000 clientes et clients. Banque sociale et écologique, la BAS refuse de maximiser le profit, donnant la priorité à ses valeurs éthiques.

Les fonds de la clientèle sont investis à long terme dans des entreprises et projets sociaux et écologiques. La BAS s’est fixé un objectif à cet égard : au moins 80 pour cent des financements doivent avoir un impact positif sur la société et l’environnement. Pour montrer comment agit l’argent, la banque publie la liste de tous les crédits qu’elle a octroyés.

Elle applique la même cohérence dans son activité de placement et dans ses conditions de travail. Elle s’engage pour l’égalité entre femmes et hommes et n’a pas de système de bonus. Sur cette base éthique, la BAS propose dans toute la Suisse les services habituels d’une banque de placement, d’épargne et de crédit. 

La BAS est membre fondatrice de la Global Alliance for Banking on Values (GABV), un mouvement mondial de banques qui partage les mêmes valeurs éthiques.