Actualités

18.06.2021

Assemblée générale 2021 :
Dividende de 0,25 % et nouvel organe de contrôle de l’éthique

Les actionnaires de la Banque Alternative Suisse SA ont approuvé un dividende de 0,25 % lors de l’assemblée générale 2021. Elles et ils ont désigné le cabinet de conseil « ethix - Laboratoire d’éthique de l’innovation » comme nouvel organe de contrôle de l’éthique.

« ethix - Laboratoire d’éthique de l’innovation » a été elu par l'assemblée generale  le 11 juin 2021 comme nouvel organe externe de contrôle de l’éthique de la BAS. Photos des représants d' ethix, de gauche à droite: Johan Rochel, Lea Strohm, Jean-Daniel Strub (Photos : màd)

 

Comme l’année dernière, la 30e assemblée générale de la Banque Alternative Suisse SA (BAS) s’est tenue le 11 juin 2021 sans la présence des actionnaires en raison de la crise du coronavirus. Les quelque 8200 actionnaires ont pu voter en ligne ou par correspondance jusqu’au 7 juin. 2839 personnes ont participé au vote en utilisant l’une de ces méthodes. Cela correspond à 37,2 % des actions avec droit de vote. 

Dividende de 0,25 %

Après avoir renoncé au versement d’un dividende en 2020 en raison d’une instruction de la FINMA, l’assemblée générale a approuvé un dividende de 0,25 % de la valeur nominale des actions. Pour les actions de catégorie B (valeur nominale de 1000 francs), cela correspond à 2,50 francs par action. Pour la catégorie A (valeur nominale de 100 francs), le montant est de 0,25 franc par action. 

Soutien substantiel à l’association Fonds d’innovation

La BAS a fondé l’association Fonds d’innovation il y a environ 25 ans. Cette dernière encourage les projets exemplaires et innovants en fournissant des fonds propres sous forme de participations ou en accordant des prêts. En approuvant l’utilisation du bénéfice au bilan 2020, les actionnaires de la BAS ont validé une donation de 300 000 francs au Fonds d’innovation. Ce montant correspond à environ 17 % du bénéfice du bilan. En outre, de nombreuses et nombreux actionnaires de la BAS font don de la totalité ou d’une partie de leur dividende au Fonds d’innovation. « Le Fonds d’innovation permet de soutenir des projets prometteurs à un stade précoce. Il s'agit d'une contribution importante au développement de l’économie réelle », déclare Anita Wymann, présidente du conseil d’administration de la BAS. 

Nouvel organe de contrôle de l’éthique

Le contrôle de l’éthique est une tradition de longue date à la BAS. Faire passer l’éthique avant le profit est l’un de ses principes directeurs. L’assemblée générale a élu « ethix - Laboratoire d’éthique de l’innovation » comme organe externe de contrôle de l’éthique pour un mandat de trois ans. Sa direction est composée de Lea Strohm, Johan Rochel et Jean-Daniel Strub. « Avec cet organe externe de contrôle de l’éthique, nous accordons encore plus de poids aux questions importantes de l’activité bancaire basée sur des valeurs et nous sollicitons régulièrement un avis externe », déclare Anita Wymann. 

Informations complémentaires

Tous les résultats du vote de l’assemblée générale 2020 peuvent être consultés ici:
www.bas.ch/assembleegenerale 

Les chiffres de la BAS pour l’exercice 2020 figurent dans le rapport de gestion disponible à l’adresse www.bas.ch/rapports

Photos mises à disposition

Pour plus d’informations, veuillez contacter Anita Wymann, 
via le service médias :

Rico Travella
medias(at)bas.ch
T 062 206 16 69

La BAS: écologique, sociale et transparente depuis 30 ans

Fondée en 1990, la Banque Alternative Suisse SA (BAS) appartient à quelque 7’200 actionnaires. Elle gère des fonds pour 2,1 milliards de francs et compte plus de 41’000 clientes et clients. Banque sociale et écologique, la BAS refuse de maximiser le profit, donnant la priorité à ses valeurs éthiques.

Les fonds de la clientèle sont investis à long terme dans des entreprises et projets sociaux et écologiques. La BAS s’est fixé un objectif à cet égard : au moins 80 pour cent des financements doivent avoir un impact positif sur la société et l’environnement. Celui-ci a atteint 86 pour cent en 2020. Pour montrer comment agit l’argent, la banque publie la liste de tous les crédits qu’elle a octroyés.

Elle applique la même cohérence dans son activité de placement et dans ses conditions de travail. Elle s’engage pour l’égalité entre femmes et hommes et n’a pas de système de bonus. Sur cette base éthique, la BAS propose dans toute la Suisse les services habituels d’une banque de placement, d’épargne et de crédit.

La BAS est membre fondatrice de la Global Alliance for Banking on Values (GABV), un mouvement mondial de banques qui partage les mêmes valeurs éthiques.