Actualités

20.10.2021

Soutenir ensemble une protection du climat innovante

La BAS collabore avec le Fonds de technologie, un instrument de politique climatique de la Confédération qui cautionne des technologies innovantes. Les entreprises clientes de la BAS peuvent ainsi bénéficier d’un soutien intéressant et d’un meilleur accès au financement. Condition: leurs produits ou services doivent contribuer à réduire durablement les émissions de gaz à effet de serre.


Peter Hammesfahr, responsable du financement des ­entreprises à la BAS, ne cache pas sa satisfaction: «L’orientation du Fonds de technologie correspond à la volonté de la BAS de soutenir des PME suisses ­durables et de promouvoir le tournant écologique. Un excellent exemple de cette collaboration est le finan­cement de la société Ecospeed. Le Fonds de technologie a émis un cautionnement qui a grandement facilité l’octroi d’un crédit.» Ecospeed conçoit des logiciels en ligne, destinés à comptabiliser des indicateurs envi­ronnementaux pour les pouvoirs publics (pays, régions, villes et communes), entreprises et particuliers. De quoi protéger efficacement le climat. 

Le Fonds de technologie accorde des cautionnements jusqu’à 3 millions de francs par entreprise, pour dix ans au maximum. Les coûts s’élèvent à 0,9 pour cent du montant cautionné. Le fonds garantit jusqu’à 60 pour cent du capital requis. La première étape vers un cautionnement consiste en une brève vérification en ligne via le site du Fonds de technologie. Si cet examen préalable est réussi, l’entreprise peut s’inscrire pour une présélection. Il s’ensuit un contrôle approfondi en plusieurs étapes, pour lequel la candidate devra débourser 1000 francs. Pour finir, le comité de cautionnement du Fonds de technologie et l’Office fédéral de l’environnement prendront la décision définitive. En cas de réponse positive, une participation aux frais d’examen est perçue (2000 francs). L’ensemble du processus dure ­généralement entre quatre et cinq mois. Soixante pour cent des entreprises passent l’examen préalable et, ­parmi celles-ci, quelque 80 pour cent reçoivent une ­décision de cautionnement positive. 

Le bureau du Fonds de technologie estime le gain environnemental pour 2020, par entreprise du portefeuille, à quelque 17 500 tonnes d’équivalents CO2. Un résultat bienvenu pour la protection du climat! Avec le cautionnement, l’entreprise peut demander un crédit à un établissement financier reconnu par le Fonds de technologie, par exemple la BAS. Cette ­interaction entre prêt et caution représente une possibilité de financement utile et relativement peu coûteuse, surtout pour de jeunes entreprises avec peu de fonds propres.

 

Contact auprès de la BAS:
Bertrand Donninger
Responsable Financement entreprises Romandie
Tél. 022 907 70 09

Informations supplémentaires:
fonds-de-technologie.ch