Organisation

    • De gauche à droite: Christina aus der Au, Gerhard Andrey, Véronique Gigon, Christoph Birkholz, Anita Wymann, Valérie Clapasson, Sven Lidén, Braida Dür, Albi Wuhrmann und Anna-Valentina Cenariu; Photographe: Ruben Hollinger, 2020

       

       

      Anita Wymann
      de Sumiswald, à Zurich, présidente
      Albi Wuhrmann
      de Rheinfelden, à Rheinfelden, vice-président
      Gerhard Andrey
      de Val de Charmey, à Granges-Paccot
      Christina aus der Au
      de Bussnang et Märstetten, à Frauenfeld
      Christoph Birkholz
      de l'Allemagne, à Zurich
      Anna-Valentina Cenariu
      de l'Allemagne, à Zurich
      Valérie Clapasson
      de Sion, à Zurich
      Braida Dür
      de Burgdorf, à Goldswil
      Véronique Gigon
      de Le Noirmont, à Evilard
      Sven Lidén
      de la Suède, à Einsiedeln
    • Organe externe de contrôle de l'éthique

      Le contrôle de l’éthique est une tradition de longue date à la BAS. Faire passer l’éthique avant le profit est l’un de ses principes directeurs. L’assemblée générale 2021 de la BAS a élu « ethix - Laboratoire d’éthique de l’innovation » comme organe externe de contrôle de l’éthique pour un mandat de trois ans.

      Le cabinet de conseil, actif dans toute la Suisse, travaille avec des entreprises, des associations, des organisations de la société civile et des autorités publiques pour développer des outils d'évaluation des questions éthiques et sociales en lien avec l'innovation, principalement numérique.

      Sa direction est composée de Johan Rochel, Lea Strohm et Jean-Daniel Strub (sur le photo, de droite à gauche, màd).   

      Comité interne « Éthique, Responsabilité, Durabilité »

      L'organe de contrôle d'éthique est accompagné depuis 2021 par un comité interne « Éthique, Responsabilité, Durabilité » nouvellement créé. Ce dernier comprend des collaboratrices et collaborateurs issu-e-s des différents secteurs d'activités de la BAS.

      Avec cette combinaison de contrôle d'éthique à la fois externe et interne, la BAS donne encore davantage de poids aux questions importantes en lien avec l'activité bancaire basée sur des valeurs.