Nos principes

Agir selon nos valeurs éthiques

    • Nous avons défini des principes qui nous guident dans nos activités quotidiennes. Ils s’appliquent à l’ensemble de nos activités commerciales, soit les affaires de crédit et de placement, la gestion des avoirs de notre clientèle (affaires passives), ainsi que les investissements financiers de la banque.

      Les principes se composent d’une part de critères d’exclusion pour les secteurs dans lesquels la BAS ne souhaite pas investir parce qu’ils ne correspondent pas à nos valeurs ou parce qu’ils ne sont pas durables. D’autre part, ils définissent les secteurs d’activité que la BAS veut encourager parce qu’ils ont des effets positifs sur la société et l’environnement. Enfin, ils précisent les critères applicables à l’analyse d’entreprises et de titres en lien avec le conseil en placement.

      Nous sommes conscients que le monde ne saurait se résumer à une vision en noir ou blanc et que l’application de critères peut parfois s’avérer ambigüe. Nous procédons à une pesée des intérêts et recherchons la cohérence et l’équilibre avec nos principes d'actions. Lorsque l’ambiguïté persiste nous consultons des spécialistes internes ou externes. Dans des cas fondés, la direction générale peut accepter des exceptions, tout en les rapportant annuellement au conseil d’administration.

      • NOS PRINCIPES D‘ACTIONS
        Transparence 

        La BAS aspire à une transparence de son modèle d’affaires qui soit aussi  étendue que possible. Elle publie l’intégralité de ses crédits.


        Pas de maximisation du bénéfice

        La BAS veut réaliser un bénéfice pour renforcer son assise de fonds propres et assurer son développement.


        Equité

        La BAS veille à entretenir des relations équitables avec toutes ses parties prenantes.


        Solidarité 

        A travers son activité la banque encourage la formation de groupes de solidarité réunissant, d’une part, les bailleuses et bailleurs de fonds et, d’autres part, les preneuses et preneurs de crédit.


        Facilitation

        Dans le cadre de sa capacité au risque, la BAS souhaite faciliter des impacts sociaux et écologiques positifs.


        Pas de spéculation 

        La BAS ne spécule pas pour maximiser les bénéfices. L’argent confié par les clientes et clients est investi à long terme dans l’économie réelle.


        Principe de précaution 

        Pour autant que cela soit dans son champ d’influence, la BAS veille à ce que ses activités ou celles de sa clientèle n’engendrent aucun dommage. Les pollutions et les dommages pour l’environnement ou la santé des êtres humains doivent être évités en amont ou restreints autant que possible, même lorsque les connaissances sont lacunaires. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il faille décréter une interdiction générale de toute technologie.


        Principe de causalité 

        Lors de la conception et la tarification de ses activités commerciales, la BAS se réfère autant que possible au principe de causalité que de solidarité.

  • La BAS qualifie de secteurs d’encouragement ceux qu’elle veut promouvoir à travers son activité. Il s’agit de projets qui servent au bien commun, à l’être humain, à la nature et à une qualité de vie respectueuse de l’environnement pour les générations actuelles et futures.  Les secteurs d’encouragement et les critères d’attribution à un secteur d’encouragement sont décrits ci-après. 

     

     

     

  • La BAS n’octroie aucun crédit et ne place aucun fonds de ses clientes et clients dans des pays, des entreprises ou des projets qui enfreignent les critères d’exclusion ci-dessous. Il s’agit d’exigences minimales que la BAS applique à l’ensemble de ses activités.

    Infractions contre des droits fondamentaux et la législation, inégalités sociales

    • Non-respect des droits de l’homme
    • Non-respect de lois et de normes en matière de travail 
    • Pratiques commerciales malhonnêtes  
    • Pornographie dure

    Apprenez-en plus

    Dommage à la santé et attaques contre l’intégrité

    • Alcool, tabac, jeux de hasard et autres produits et services susceptibles de rendre une personne dépendante 
    • Armement et armes

    Apprenez-en plus

    Exclusions en raison du principe de précaution

    • Energie nucléaire
    • Organismes génétiquement modifiés (OGM)
    • Technologie génétique dans le domaine de l‘humain
    • Négoce de matières premières

    Apprenez-en plus

    Produits toxiques et émissions présentant un potentiel élevé de nocivité

    • Gaz à effet de serre
    • Production chimique de masse
    • Traitement chimique des nuisibles

    Apprenez-en plus

    Comportement nocif pour l’environnement et maltraitance d’animaux

    • Agriculture et pêche industrielle
    • Maltraitance d’animaux
    • Comportement nocif en matière environnementale
    • Constructions qui ne répondent pas à des critères de durabilité et spéculation foncière

    Apprenez-en plus

    Dispositions spécifiques

    • Métaux précieux
    • Actions d’entreprises non-conformes aux principes 

    Apprenez-en plus

    Critères d’exclusion applicables à des pays

    Apprenez-en plus

    Critères d’exclusion applicables aux affaires passives

    Apprenez-en plus