CRITÈRES D’EXCLUSION

Agir selon nos valeurs éthiques

Comportement nocif pour l’environnement et maltraitance d’animaux

Agriculture et pêche industrielle

Les exploitations agricoles industrielles qui pratiquent l’élevage de masse et standardisé d’animaux ou la monoculture, en recourant à la spécialisation et à des procédés techniques qui nécessitent un engagement élevé en capitaux et en énergie sont exclues. Il en va de même de la pêche qui ne tient pas compte de critères de durabilité.

Maltraitance d’animaux

Constitue une infraction, la recherche par le biais de tests sur des animaux vivants pour des biens de consommation (p. ex. des produits cosmétiques et de nettoyage) et qui comportent des risques pour les animaux et ne sont pas prescrits par une disposition légale. Les tests sur des animaux qui sont indispensables dans le cadre de la recherche biomédicale (p. ex. pour développer un produit pharmaceutique) et les tests sur des animaux prescrits par le législateur à des fins de sécurité chimique ne constituent pas une infraction. Le non-respect d’un mode d’élevage adapté à l’espèce constitue par ailleurs aussi une infraction.

Comportement nocif en matière environnementale

Constituent une infraction, le non-respect des dispositions légales en matière environnementale, les projets ayant un fort impact négatif sur l’environnement et la biodiversité, l’exploitation à outrance des ressources naturelles, l’utilisation inappropriée de la surface ainsi que le gaspillage de matières premières. En font partie, entre autres, l’exploitation forestière non durable, les mégaprojets (p. ex. pipelines, mines, centrales de production et barrages) qui ont un impact négatif particulièrement important sur l’écosystème de la région concernée en raison d’impacts nocifs sur le sol, l’eau ou l’atmosphère, ainsi que les produits qui gaspillent des ressources naturelles sans possibilité de recyclage. Sont exclues les entreprises, organisations ou personnes qui contribuent directement à ces comportements ou qui les financent.

Constructions qui ne répondent pas à des critères de durabilité et spéculation foncière

Les bâtiments et projets de construction qui ne répondent à aucun critère social et écologique, ou qui utilisent le sol de manière inappropriée et favorisent ainsi le mitage du territoire, sont exclus. Les immeubles de vacances, ainsi que les projets d’investissements qui ont pour objectif principal la spéculation foncière et immobilière sont également exclus.

Revenir aux critères d‘exclusion