Mitage du territoire

Dossier

Dans notre pays, chaque seconde un mètre carré de sol est recouvert de ciment ou de bitume. Près d'un quart de tous les immeubles se situent dans des zones non constructibles. L'environnement, les animaux et les plantes souffrent de l'étalement urbain et perdent leur espace vitale. Le paysage est détruit. La maison familiale au milieu d'une zone verte, hors de tout centre villageois ou urbain, illustre parfaitement cette évolution. Non seulement le paysage en pâtit mais les nombreux déplacements motorisés pèsent également sur l'environnement.

Parmi les objectifs clés de la Banque Alternative Suisse figurent le financement d'immeubles qui apportent une plus-value sociale et écologique. Elle favorise dès lors l'octroi de crédits à des projets qui encouragent la densification ou qui réaffectent des friches industrielles. Les projets de construction qui renforcent le mitage du territoire sont exclus.

Le présent dossier réunit des contributions sur le mitage du territoire parues dans le rapport de gestion 2012 et le journal moneta, ainsi qu'un communiqué de presse et une affiche informative.