Réseau international

Pour un monde vivable, ensemble

Global Alliance for Banking on Values GABV

  • Qui est la Global Alliance for Banking on Values?

    La Global Alliance for Banking on Values (GABV) est un réseau mondial indépendant de banques qui ont pour dénominateur commun de placer l'être humain avant la recherche du profit. Le réseau compte

    • 62 institutions financières
    • 76'000 collaboratrices et collaborateurs
    • 67 millions de clientes et clients
    • $ 200 milliards de fortune

    Les membres de la GABV s'engagent en faveur d'un changement positif sur le plan social, écologique et économique, en mettant leurs ressources humaines et financières à disposition de projets qui rendent le monde meilleur.

    La BAS est membre fondatrice de la GABV.

  • Que signifie Banking on Values?

    «Banking on Values» (activité bancaire basée sur des valeurs) place la durabilité au centre de son modèle d'affaires. Les banques qui y souscrivent s'engagent à travers leurs activités commerciales en faveur d'une évolution positive de la société et de l'environnement.

    En règle générale, elles s'appuient sur un référentiel précis de valeurs qui servent, d'une part, à choisir les entreprises et projets qu'elles financent et, d'autre part, à définir ceux qu'elles excluent parce que nocifs pour l'environnement et la société.

  • Que veut la GABV?

    Les membres de la GABV appliquent les cinq principes définissant une activité bancaire basée sur des valeurs.

     

    • Approche Tripple-Bottom-Line : l'être humain, l'environnement et la viabilité économique sont d'égale importance et constituent la clé de voûte du modèle d'affaires de la banque.
    • Economie réelle : la banque est ancrée dans son environnement local et sert l'économie réelle.
    • Orientation clientèle : la banque entretient des relations à long terme avec ses clientes et clients et s'efforce de comprendre efficacement leurs activités économiques et les risques qui en découlent.
    • Capacité de résilience : la banque réfléchit sur le long terme et recherche son autonomie financière qui doit lui permettre de surmonter des périodes de crises externes.
    • Transparence : la conduite d'entreprise est transparente et intègre les principales parties prenantes.

    Ces principes sont ancrés dans la culture de la banque.

  • Pourquoi la GABV a-t-elle des objectifs différents?

    L'économie réelle, une société bien organisée et un écosystème sain forment trois dimensions indissociables pour lesquelles toutes les banques devraient attacher une importance primordiale à leur bon équilibre.

    C'est ce qui motive la GABV à soutenir la transformation et la stabilité du système financier et à inciter les banques à œuvrer davantage pour le bien-être des personnes et de l'environnement. C'est ainsi que la GABV et ses membres définissent une activité bancaire basée sur des valeurs ou #BankingOnValues.

    La GABV et ses membres savent que le changement ne se financera que si le système financier évolue. Et le #BankingOnValues signifie placer l'être humain avant le profit.

  • Que fait concrètement la GABV?

    1. Échanger : Elle permet l'échange d'expériences entre PDG et professionnel-le-s des différentes banques.

    2. Renforcer le réseau : Elle veut atteindre 1 milliard de personnes d'ici à 2020.

    3. Faire de la recherche : Elle fait de la recherche sur l'activité bancaire basée sur des valeurs et la compare au modèle d'affaires des banques conventionnelles.

    4. Prendre position : Elle élabore des prises de position communes relatives à des thèmes de société importants.

    5. Mesurer : Elle développe des indicateurs d'évaluation communs pour répondre à la question : Dans quelles mesures les banques de la GABV sont-elles durables ?

    6. Investir : Elle veut investir au moyen d'un fonds commun dans des banques à vocation socio-écologique.

    7. Former : Elle propose la Leadership Academy, un programme de formation de 18 mois pour les futurs leaders.

  • Banking on Values Day

    Chaque année au debut du mois de novembre le « Banking-on-Values-Day » a lieu. Cette journée internationale met en avant toutes les banques qui placent l’être humain avant le profit et qui s’engagent pour un monde vivable.

    Durant la « Banking on Values Day », toutes les banques membres de la GABV promeuvent leurs objectifs. Elles expliquent, à travers les réseaux sociaux et des événements, qu’une activité bancaire basée sur des valeurs, en d’autres mots « Banking on Values », fait la différence.

    Le dernier Banking-on-Values-Day a eu lieu le 7 novembre 2019 sous le slogan « Because I care, I choose #bankingonvalues ». 

    Le prochain Banking-on-Values-Day a lieu le 24 novembre 2020.

Shareholders for Change

  • Qui est Shareholders for Change?

    Le réseau «Shareholders for Change» (SFC), constitué d'investisseurs institutionnels, s'engage en faveur d'une économie mondiale qui répond aux objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies. Les 11 membres de SFC, qui totalisent plus de 27 milliards de francs d'actifs sous gestion, ont également pour but de promouvoir la durabilité sur les marchés financiers.

    La BAS est membre de Shareholders for Change» depuis 2019.

  • Parler d'une seule voix

    Pour atteindre ses objectifs, SFC s'appuie sur une approche dite « d'engagement ». Ses membres font usage des possibilités dont ils disposent en tant que détenteurs d'actions et d'obligations pour entrer en dialogue avec les entreprises financées. Ils participent aux assemblées générales et s'y représentent mutuellement, ou questionnent directement les conseils d'administration et directions générales. SFC se concentre sur trois sujets principaux : les droits des travailleurs et les droits humains, la responsabilité fiscale des entreprises et l'équité fiscale, ainsi que le changement climatique. En réunissant leurs voix, les membres se font plus facilement entendre.

FEBEA

  • Qui est la FEBEA?

    La FEBEA signifie Fédération Européenne des Banques Ethiques et Alternatives. Cette organisation à but non lucratif a été fondée en 2001 par sept établissements financiers établis en France, Belgique, Italie et Pologne.

    Actuellement, la FEBEA compte 28 membres issus de 14 pays européens qui ont pour but commun d'établir un marché financier éthique et sociale en Europe. Les banques et institutions financières membres s'engagent ensemble en faveur du développement et de la diffusion de modèles financiers solidaires dans leur pays d'origine.

  • Quelle est la définition de « finance éthique »?

    La Charte de la FEBEA se fonde sur cinq piliers :

     

    • L'argent au service du bien commun : À travers leurs activités commerciales les banques éthiques œuvrent pour le bien commun et s'engagent en faveur d'un développement durable.
    • Origine de l'argent : L'argent répond à des exigences en matière d'éthique et de transparence. Il provient de l'économie réelle et alimente celle-ci en retour. Les banques éthiques acceptent de l'argent de citoyens et citoyennes. Elles refusent tout fonds provenant d'activités illicites ou de secteurs d'activités nocifs sur le plan social et environnemental.
    • Utilité sociétale : Les banques éthiques octroient des crédits à des projets et entreprises qui permettent de réaliser une valeur ajoutée sociale, écologique et économique.
    • Usage éthique de l'argent : La transparence et la volonté de soutenir l'économie réelle sont des aspects essentiels aux yeux des banques éthiques. Elles excluent toute spéculation avec des transactions financières à court terme et renoncent à investir dans des pays ou entreprises qui ne partagent pas les mêmes valeurs qu'elles.
    • Gestion éthique : Les banques éthiques ne priorisent pas la recherche du profit, même si elles estiment que des profits équitables sont nécessaires à leur capacité de résilience économique et de maintien sur le marché. Les bénéfices réalisés sont principalement réinvestis dans la réalisation des objectifs sociaux. Les banques éthiques sont fortement ancrées dans leur territoire. Elles recourent à un système salarial équitable.
  • Que fait la FEBEA?

    Elle permet l'échange d'informations et d'expériences entre les acteurs des réseaux nationaux, les entreprises sociales et écologiques, ainsi que le secteur financier dans l'Union européenne et l'Association européenne de libre-échange. La FEBEA représente ses membres auprès des institutions européennes et d'autres organisations financières ou politiques.

  • La BAS est la FEBEA

    La BAS est membre de la FEBEA depuis 2006. Etienne Bonvin, membre de la direction générale de la BAS, siège en outre au conseil d'administration de la FEBEA.

Institute for Social Banking

  • Qui est l'Institute for Social Banking?

    L'Institute for Social Banking (ISB), basé à Berlin, est l'unique institution en Europe spécialisée dans la formation et la formation continue dans le domaine de la banque sociale et durable (social banking). Entre autres, l'ISB organise chaque année la Summer School ou université d'été consacrée au social banking et soutient ainsi les banques durables dans le développement de leur personnel.

    La BAS envoie régulièrement quelques collaboratrices et collaborateurs à la Summer School de l'ISB. Par ailleurs, la BAS est membre fondateur de l'institut.

    Compte rendu de la Summer School 2019