Engagements

Exemples actuels

ORCA Production SA, Nyon (VD): 50 000 francs

Le projet de réintroduction du balbuzard pêcheur a débuté en 2015. 54 jeunes oiseaux provenant de l’étranger - Ecosse, Allemagne et Norvège - ont déjà été relâchés depuis le site de réintroduction situé à la prison de Bellechasse, dans la région des Trois-Lacs. Grand migrateur, l’espèce a longtemps peuplé les abords des lacs et des grands cours d’eau de tout le centre de l’Europe pour s’y reproduire à la belle saison. Mais, aujourd’hui, les plus grandes populations de balbuzards se situent principalement dans le nord de l’Europe. Au début du XXe siècle, toutes les espèces de rapaces étaient considérées comme dangereuses pour l’homme. Une vaste campagne d’extermination de ces prédateurs venus du ciel fut lancée un peu partout en Europe.

En Suisse, bien que les menaces sur l’espèce soient principalement venues de l’exploitation forestière et du développement industriel du pays, les collectionneurs prélevant les oeufs directement dans les nids, ainsi que les taxidermistes, ont également contribué à sa disparition de notre pays.

Un triste sort qui n’a pas échappé à l’attention d’un groupe d’ornithologues suisses, qui a lancé le projet de réintroduction de l’espèce enSuisse.

Situé en haut de la chaîne alimentaire, le balbuzard-pêcheur contribue à maintenir une diversité des espèces piscicoles. Il est ainsi, plus que jamais, un excellent indicateur de la santé de notre environnement, surtout celle de nos lacs.

Le manque de connaissance et de vision a conduit l’homme moderne à exploiter plus que de raison la nature, causant la disparition voire l’extinction totale de certaines espèces sur terre.

Ce qui est certain, c’est qu’un siècle après sa disparition de Suisse, tout est mis en oeuvre pour que cet oiseau majestueux trouve à nouveau une terre d’accueil dans notre pays.

www.orcaproduction.ch

 

retour