Solidarité au quoditien

La place du marché en ligne, pour l'action solidaire. 
Pendant et après la crise du corona.

    • Depuis sa fondation il y a 30 ans, la BAS se perçoit comme faisant partie d'une grande communauté de solidarité. Cette image de soi est aussi ancrée dans nos Lignes directrices (PDF). Dans la crise actuelle du corona, cette solidarité est plus que jamais nécessaire. Avec sa place du marché en ligne, la BAS souhaite promouvoir la solidarité pendant et après la crise : 

      « Promenez » vous sur la page et laissez vous inspirer par une action de solidarité avec un impact direct.  

      Veuillez noter l'indication juridique suivante :

      La mention de ces entreprises ou de ces plateformes d’intermédiation sur le site internet de la BAS ne constitue pas une recommandation de la banque de conclure un contrat. La BAS décline toute responsabilité découlant d’une éventuelle inexécution ou mauvaise exécution d'un contrat.

    • Lorsque nous avons lancé la place du marché en avril 2020, notre principal objectif était d'aider nos clientes et nos clients à faire face à la crise aiguë de pandémie, par exemple pour obtenir des liquidités pendant le confinement et pour assurer la pérennité de l'entreprise.

      Le confinement est derrière nous, mais la crise est loin d'être terminée. Les objectifs de notre place du marché en ligne se sont étoffés depuis son lancement. Elle ne se concentre plus uniquement sur l'aide d'urgence immédiate. L'objectif est plutôt d'avoir un effet à long terme et de renforcer la communauté de solidarité autour de la BAS. Nous souhaitons soutenir les comportements conscients et orientés vers la durabilité : qu'il s'agisse de faire des achats, de voyager, de se déplacer ou de recourir à des services.

      C'est dans cet esprit que des clientes et des clients entreprises de la BAS se présentent ci-après.

      Cette page sera continuellement élargi.

      • Balance : hôtel bio végétarien en Valais

        L'hôtel Balance est situé dans le magnifique village valaisan des Granges, à 1 100 mètres d'altitude. Premier hôtel biologique végétarien, nous allions plaisir et durabilité depuis plus de 30 ans. En plus de chambres simples et confortables, mais aussi d'appartements luxueux, nous offrons à nos hôtes un bain de sudation en pierre, un sauna en bois, un étang de baignade (également appelé biopiscine) avec vue et bien plus encore.

        Informations complémentaires :

        https://hotel-balance.ch/de/

      • CoOpera

        Depuis plus de 30 ans, nous et nos entreprises génèrons des revenus grâce à des investissements durables et porteurs de sens dans l'économie réelle. Nous assure ainsi la prévoyance professionnelle de PME, d'institutions sociales et culturelles, ainsi que d'artistes et de personnes indépendantes qui souhaitent confier leur prévoyance vieillesse à des partenaires qui se fondent sur des critères éthiques et écologiques.

        La Fondation collective CoOpera PUK et la CoOpera Immobilien AG ont agi rapidement dans la crise du corona. Nos locataires commerciaux ont bénéficié d'une réduction de loyer immédiate de 50 % pendant deux mois. Nous avons également accordé des reports de loyer de manière non bureaucratique aux personnes travaillant dans le domaine culturel et à d'autres personnes touchées par les mesures du Conseil fédéral.

        Alors que la vie culturelle s'est pratiquement arrêtée, nos partenaires qui produisent selon des méthodes durables, les fermes biologiques et Demeter, ainsi que les filières de production et de distribution ont connu un véritable boom. Nous faisons tout pour que le développement durable se poursuive et se développe aussi après la pandémie du corona.

        Informations complémentaires :

        https://coopera.ch/puk 
        https://coopera.ch/immobilien

      • Domaine de la Mermière :
        un domaine vitivinicole familia

        A la Mermière, nous sommes un domaine vitivinicole familial. Nous travaillons la terre avec joie et humilité afin de produire des vins inimitables et authentiques. Ceci en étant dans l'action de nos valeurs.

        Nos engagements environnementaux

        • Nous sommes en reconversion biologique
        • Nos vignes sont protégées des maladies depuis 10 ans exclusivement avec des produits biologiques.
        • Nous travaillons nos sols mécaniquement, avec un cheval et manuellement.
        • Nous utilisons uniquement  des engrais organiques en respectant les besoins de nos cultures.
        • Nous avons une approche œnologique très peu interventionniste sur nos vins.
        • Depuis plusieurs années, nous faisons certains de nos vins sans soufre.
        • Deux de nos hangars sont équipés de panneaux solaires.

        Nos engagements sociaux : 

        • Notre personnel est déclaré et rétribué aux conditions légales sinon supérieures.
        • Nous sommes formateurs, deux apprenties entre 2015 et 2017 ainsi que plusieurs stagiaires chaque année.
        • Nous  participons à l'intégration de requérants d'asiles
        • Nous recevons des élèves de Suisse allemande pour des séjours linguistiques.
        • Nous sommes membres d'Après Genève et d'Uniterre de via Campesina.
        Plus d'informations

        www.mermiere.ch

      • Energie Genossenschaft Schweiz

        Nous veillons à injecter davantage d'énergie solaire dans le réseau !

        Les activités de la société « Energiegenossenschaft Schweiz » sont axées sur les énergies renouvelables, la consommation modérée et l'économie solidaire. Les compétences de base de la coopérative sont les suivantes :

        • Planification et construction d'installations solaires
        • « Stromallmend » : Réseau pour les producteurs et consommateurs d'énergie solaire
        • Regroupements pour autoconsommation (RCP)
        • Mode de vie des hélionautes
        • Maintenance et exploitation de centrales solaires
        Informations complémentaires :

        www.energiegenossenschaft.ch 

      • Le Grainier : Producteur de légumes-fruits

        Nous sommes une exploitation agroécologique, biologique, permacole, sociale et solidaire dont le but est la préservation, la promotion et la culture de la biodiversité. Des graines et semences aux plantons, des plantons aux légumes, des légumes aux produits transformés, nous proposons de découvrir par nos sens les joies de ce que la Terre nous offre que cela soit légumes, fruits, plantes aromatiques et médicinales et même des céréales rares.

        Nous travaillons de concert avec des organismes tel que Pro Specie Rara, Pro Natura et diverses ONG et faisons l'apologie d’une agriculture respectueuse de son Environnement et de l'Homme.

        Comment vous pouvez nous soutenir ?

        • Visitez notre Jardin de la Biodiversité.
        • Soutenez notre initiative de Micro-pousses Bio les Micro'ouf du Grainier.
        • Achetez nos légumes à notre shop sur place.
        Lieu

        Bex (VD)

        Plus d'informations

        www.legrainier.com 

      • Nyon Hostel

        Notre nouveau établissement accueille les touristes à petit budget. Avec 128 lits le Nyon Hostel propose des dortoirs à 6 lits, des chambres doubles, des chambres individuelles et aussi des chambres familiales. Le petit déjeuner est inclus dans le prix avec salle commune et cuisine équipée à disposition. Casiers à disposition dans tous les dortoirs.  Parking, Salle de conférence, salle de détente et aussi buanderie disponible.

        Nous avons ouvert nos portes en février 2017 dans une maison entièrement rénovée selon les normes du développement durable bénéficiant d’un jardin et plein d’extras utiles.

        Plus d'informations:

        www.nyonhostel.ch

      • Pakka

        Nous vendons des noix et du chocolat biologiques issus du commerce équitable et produits par de petites agricultrices et petits agriculteurs à des détaillants, des grossistes, des restaurateurs et une clientèle privée et professionnelle en Suisse et en Europe.

        Un assortiment varié de noix grillées, naturelles, épicées et enrobées de chocolat et désormais aussi de fruits secs enrobés de chocolat permet d'offrir un snack de haute qualité. Grâce aux différents secteurs d'activités du groupe Pakka, qui couvrent toute la chaîne de valeur, de la culture à la distribution, notre nom est synonyme de commerce équitable et de spécialités aux noix et au chocolat provenant de sources responsables garanties.

        Nous investissons beaucoup de temps et d'énergie dans l'établissement et le maintien de partenariats avec des partenaires exportateurs et producteurs du Sud. Les relations commerciales ainsi établies vont bien au-delà d'accords commerciaux classiques. Pour les familles paysannes affiliées aux coopératives, la collaboration avec nous signifie un revenu stable et plus élevé.

        Informations complémentaires :

        www.pakka.ch 
        www.pakka.ch/shop 

      Avertissement légal
      L'inscription de ces entreprises ou de ces plateformes d’intermédiation sur la page Internet de la BAS ne constitue pas une recommandation de la banque de conclure un contrat. La BAS décline toute responsabilité découlant d’une éventuelle inexécution ou mauvaise exécution d'un contrat.  

    • La BAS ne met pas seulement à disposition la place du marché, mais elle y participe aussi activement. Nous soutenons actuellement divers organisations et projets liés à la gestion de la crise du corona. D'autres engagements sont en préparation et seront mis en ligne au fur et à mesure, en accord avec l'organisation bénéficiaire.

      • Boost spécial sur Crowdify : 1'000 francs pour le projet « Systemwechsel. Jetzt! »

        La BAS soutient un projet qui vise à produire les vêtements de plein air les plus durables au monde en coopération avec plus de 20 artisans suisses. Ce sont précisément ces entreprises qui sont menacées par la crise du corona, car les commandes font défaut. Grâce à la campagne de financement participatif, la vingtaine d'entreprises partenaires vont se voir attribuer de nouvelles commandes afin de faciliter la transition vers une industrie textile durable et équitable.

        Apprenez-en plus

      • Boost spécial sur Crowdify : 1'000 francs pour le projet « Cuba vs Covid-19 »

        La BAS soutient un projet de l'association MediCuba-Suisse sur la plateforme de financement participatif Crowdify pour aider le principal centre de maladies infectieuses de Cuba à acheter des réactifs et des fournitures pour le contrôle, la surveillance et le diagnostic du Covid-19 à Cuba.

        Apprenez-en plus

      • Boost spécial sur Crowdify : 1'000 francs pour le projet « École pour des enfants de Kenya »

        La BAS soutient un projet sur la plateforme de financement participatif Crowdify, qui vise à aider l'initiatrice locale Martha Nyaranga habitant Mombasa (Kenya) à reconstruire sa petite école de quartier, fermée pour des raisons financières.

        La pandémie de corona a encore aggravé la situation précaire de Martha Nyaranga : alors que jusqu'à récemment elle réussissait à garder la tête hors de l'eau en vendant des vêtements d'occasion, elle n'a désormais plus de revenus en raison du confinement. 

        Apprenez-en plus

         

      • Association Surprise : 7'000 CHF pour la campagne de solidarité

        L'association Surprise soutient les personnes socialement défavorisées en Suisse. Avec des opportunités d'emploi, des offres de participation à la vie sociale et un soutien à bas seuil, Surprise leur ouvre des perspectives et des champs d'action concrets.

        En raison du confinement, l'association a dû cesser complètement de vendre le magazine de rue Surprise et ses Tours sociaux de la ville. En conséquence, environ 450 vendeuses et vendeurs du magazine de rue et les 14 guides des Tours sociaux perdent leurs revenus et leur structure quotidienne.

        Dans ce contexte, Surprise a lancé une campagne de récolte de dons pour la période de la crise du corona. Les dons servent à soutenir financièrement les vendeuses et vendeurs du magazine de rue et les guides des Tours sociaux pendant le confinement.

        Entre-temps, les ventes du magazine de rue ont repris. Mais les dons sont toujours indispensables : quelques vendeuses et vendeurs appartiennent à des groupes à risque et ne peuvent pas facilement reprendre la vente et doivent donc faire face à une perte de revenus. Pour l'instant, on ne sait pas non plus si la vente du magazine de rue et les Tours sociaux sérouleront bien dans la siuation acutelle qui est encore fragile. De plus, Surprise fournit aux vendeuses et vendeurs, ainsi qu'aux guides de la ville l'équipement de protection requis pour remplir leur mission dans la rue. Des ressources financières supplémentaires sont aussi nécessaires pour cela.  

        L’association Surprise n'est pas subventionnée par l'État et dépend à 65 % de la vente du magazine. 

        www.surprise.ngo

        La BAS a soutenu Surprise avec un don de solidarité de 7 000 CHF. 

      Veuillez noter l'indication juridique suivante : La mention de ces entreprises ou de ces plateformes d’intermédiation sur le site internet de la BAS ne constitue pas une recommandation de la banque de conclure un contrat. La BAS décline toute responsabilité découlant d’une éventuelle inexécution ou mauvaise exécution d'un contrat.

      • APRÈS-GE : Fonds de soutien au réseau de l'économie sociale et solidaire

        L'association APRÈS-GE a lancé une campagne de recherche de fonds sous forme de financement participatif pour soutenir les entreprises genevoises en difficultés en raison de la pandémie. APRÈS-GE est la faîtière des entreprises engagées dans la transition durable, sociale et solidaire, qui ont pour objectif commun le développement d'une économie solidaire et résiliente basée sur des circuits courts et locaux.

        Les Services industriels genevois mettent leur plateforme de financement participatif SIG Impact à disposition des réseaux d’APRÈS-GE et de Monnaie Léman (qui comptent ensemble plus de 700 entreprises) pour

        1. soutenir des entreprises genevoises actives dans le domaine de l’économie locale et durable. L'affectation des entreprises bénéficiaires sera décidée par APRÈS-GE.
        2. contribuer au développement de SmartketPlace, une nouvelle plateforme web proposant la vente de produits locaux (circuits courts), comme alternative aux géants du commerce en ligne. Ce projet a émergé du récent hackathon VersusVirus.

        www.apres-ge.ch/actualites/fonds-de-soutien-au-reseau-de-less

      • Be a local hero (en français et en allemand)

        Be a local hero (en français et en allemand)

        « Be a Local Hero » est une nouvelle plateforme gratuite où les entrepreneur-e-s, les social entrepreneurs et les petites entreprises peuvent s'inscrire : une vitrine numérique pour présenter leurs services et faciliter leur survie à la crise du corona. La clientèle potentielle peut se promener virtuellement dans son quartier. Ainsi, deux héros locaux se rencontrent : le magasin d'à côté et la communauté, dont le soutien contribue à maintenir la diversité du quartier. Même au-delà de la période de crise sanitaire et de confinement, la plateforme encourage les consommatrices et les consommateurs à effectuer à nouveau des achats localement.

        La plateforme à but non lucratif Be a local Hero est un projet commun de Modeso, co-co-co et CooperativeSuisse. La BAS est membre de CoopérativeSuisse depuis mars 2020.

        www.belocalhero.com

      • Covhelp : une application qui met en relation les personnes cherchant ou offrant de l'aide

        Les personnes appartenant à des groupes à risque ont besoin d'une protection spéciale contre l'infection par le coronavirus, même après la fin du confinement. Elles doivent continuer à éviter les situations dans lesquelles les mesures de protection ne peuvent être respectées. L'App Covhelp trouve des aides près du lieu de résidence qui peuvent aider ces personnes à faire les courses, aller à la pharmacie, promener le chien ou simplement à discuter entre elles.

        https://de.covhelp.org/

      • Crowdify : Chaîne de solidarité « Corowdify » (site internet en allemand seulement, quelques projets en Suisse romande)

        La plateforme de financement participatif Crowdify a lancé « Corowdify », un canal dédié aux projets de solidarité en lien avec le corona. Pour tous les projets lancés dans cette catégorie, la plateforme réduit sa propre part de bénéfice à une commission forfaitaire de 5 %. Comme pour tous les projets, elle n’est perçue qu'en cas d’aboutissement de la recherche de fonds.  

        La BAS est en partenariat avec Crowdify et soutient chaque mois un projet à hauteur de 1000 francs.  

        https://www.crowdify.net/de/projekte/corowdify.38#filter_anchor

      • Ein Herz für KMU (lit. Un cœur pour les PME, en allemand seulement)

        La plateforme de financement participatif sous forme de prêts Cashare a développé un système de bons gratuits pour les PME. La vente de ces bons aide les entreprises à maintenir leurs liquidités pendant la crise de Corona.

        www.ein-herz-fuer-kmu.ch

      • Hackathon : VersusVirus

        Le Hackathon en ligne VersusVirus a eu lieu du 3 au 5 avril 2020. Un hackathon (composition des mots hack et marathon) est un événement pour le développement conjoint de solutions. L'objectif est d’élaborer ensemble des solutions utiles et créatives à un problème donné pendant la durée de l'événement. Les participant-e-s aux hackathons sont généralement issu-e-s de différentes disciplines et travaillent sur leurs projets au sein d'équipes inter fonctionnelles.

        Dans le cas du hackathon VersusVirus, 263 équipes se sont consacrées aux défis liés à Covid-19. 42 des projets ont été sélectionnés par un jury en tant que Highlights et ont reçu un prix en argent pour continuer à travailler sur les idées qui ont émergé.

        L'équipe de la BAS a sélectionné trois projets dans les rubriques thématiques « Solidarité » et « Temps après la crise », que la banque soutient avec une contribution de 1000 francs chacun.

      • Heroslocaux

        Heroslocaux est le nom de la plateforme de financement participatif de la Raiffeisen. Jusqu'à présent, elle était à disposition uniquement des organisations et projets à but non lucratif.

        En raison de la crise du corona, des PME peuvent désormais y recourir également sous une rubrique spécifique #LocalSupport créée dans ce but Des règles simplifiées et une procédure accélérée ont été élaborées pour le lancement d'une campagne de récolte de fonds.

        www.lokalhelden.ch/localsupport.html?newLanguage=fr

      • Solibon (en allemand seulement)

        Solibon est un projet à but non lucratif de Hans Erb et de son agence de publicité « à la crème GmbH » à Bienne. Solibon vise à offrir au plus grand nombre possible de petites entreprises et personnes d'indépendant-e-s en Suisse alémanique une plateforme leur permettant de générer au moins un minimum de revenus lors de leur fermeture forcée. Sur la plateforme, des bons peuvent être achetés pour les entreprises qui y sont présentées et échangés au moment de leur réouverture.  

        www.solibon.ch

         

         

      • Surprise : appel à dons

        L'association Surprise soutient les personnes socialement défavorisées en Suisse. Avec des opportunités d'emploi, des offres de participation à la vie sociale et un soutien à bas seuil, Surprise leur ouvre des perspectives et des champs d'action concrets.

        En raison du confinement, l'association a dû cesser complètement de vendre le magazine de rue Surprise et ses Tours sociaux de la ville. En conséquence, environ 450 vendeuses et vendeurs du magazine de rue et les 14 guides des Tours sociaux perdent leurs revenus et leur structure quotidienne.

        Dans ce contexte, Surprise a lancé une campagne de récolte de dons pour la période de la crise du corona. Les dons servent à soutenir financièrement les vendeuses et vendeurs du magazine de rue et les guides des Tours sociaux pendant le confinement.

        Entre-temps, les ventes du magazine de rue ont repris. Mais les dons sont toujours indispensables : quelques vendeuses et vendeurs appartiennent à des groupes à risque et ne peuvent pas facilement reprendre la vente et doivent donc faire face à une perte de revenus. Pour l'instant on ne sait pas non plus si la vente du magazine de rue et les Tour sociaux sérouleront bient dans la situation acutelle qui est encore fragile. 

        De plus, Surprise fournit aux vendeuses et vendeurs, ainsi qu'aux guides de la ville l'équipement de protection requis pour remplir leur mission dans la rue. Des ressources financières supplémentaires sont aussi nécessaires pour cela.  

        L’association Surprise n'est pas subventionnée par l'État et dépend à 65 % de la vente du magazine.

        www.surprise.ngo

        Ce projet a été soutenu par la BAS. 

      • Velafrica : Des vélos qui changent la vie

        Velafrica encourage la mobilité à vélo en Afrique depuis 1993. L'association collecte des vieux vélos, les remet en état en Suisse, puis les envoie dans sept pays, où ils facilitent la vie des gens pour se rendre à l'école, au travail et à l'hôpital.

        Actuellement, le COVID-19 donne également du fil à retordre à l'association Velafrica : Les bicyclettes ne peuvent désormais être collectées et réparées que dans des circonstances difficiles ; la filière est interrompue. Les centres de vélos en Afrique ont dû soit suspendre temporairement leurs activités, soit les réduire. La pandémie pousse les systèmes de santé des pays du Sud à leurs limites. De nombreux états africains sont menacés par une catastrophe humanitaire.

        La bicyclette est un moyen de lutte contre le virus en ces temps difficiles : Éviter de voyager dans des moyens de transport bondés. Avec une bicyclette, le personnel de la santé peut atteindre les gens plus rapidement, les informer et leur fournir des équipements de protection. L'eau et la nourriture peuvent être livrées de manière à ce que les gens aient moins de contacts entre eux.

        Comment vous pouvez aider

        Soutenez Velafrica par un don afin que l'association puisse continuer à soutenir ses entreprises partenaires dans le Sud en cette période difficile. Les moyens financiers aident à ce que les centres et magasins de vélos puissent continuer à payer les salaires de leurs employé-e-s si l'entreprise doit être temporairement fermée. Les dons permettent également, par exemple, d'équiper en vélos le personnel soignant ou les services de livraison à domicile. Le vélo est le moyen de transport qui nous permet de traverser cette crise en bonne santé. Ces derniers temps, la collecte et la réparation des vélos mis au rebut n'ont été possibles que dans des circonstances difficiles. Comme toutes les collectes ont été annulées au printemps, l'association Velafrica manque de matière première, soit des «dons de vélos. Aidez-nous à faire un don de vélos !

        www.velafrica.ch 

      • Wemakeit

        Sur la plateforme de financement participatif Wemakeit, divers projets de solidarité en lien avec le corona sont actuellement en cours sous la devise « We make Solidarity ». En collaboration avec l'association «Dein Grundeinkommen» (lit.: ton revenue de base) et le «Dezentrum» Zurich, Wemakeit a elle-même lancé et clôt avec succès sa propre campagne de dons sous le nom de « Together Now » : Avec un fonds d'un montant cible de 250'000 francs, Wemakeit souhaitait assurer un revenu d'appoint aux personnes touchées de manière existentielle par la crise du corona. À la date du 14.05.20 (délai de la campagne) plus de 280'000 CHF ont été récoltés. 

        Le 27 avril, la première tranche (160 000 CHF) de l'argent collecté a été versée à des personnes qui étaient tombées en difficulté financière en raison de la crise du corona et qui n'avaient plus d'autres moyens de subsistance. Une deuxième tranche est prévue. Vous trouverez ici des informations sur la manière dont la décision a été prise, à qui et combien d'argent a été versé (disponible seulement en allemand).

        www.wemakeit.com/channels/we-make-solidarity

        www.wemakeit.com/projects/together-now

      Veuillez noter l'indication juridique suivante : La mention de ces entreprises ou de ces plateformes d’intermédiation sur le site internet de la BAS ne constitue pas une recommandation de la banque de conclure un contrat. La BAS décline toute responsabilité découlant d’une éventuelle inexécution ou mauvaise exécution d'un contrat.